Marie-Françoise Colombani : “La féministe et l’imam”
Actualité , Auteurs , Éditions Stock / mars 14, 2017

Avec Tareq Oubrou Une féministe et un imam ! Dans leur entretien, voire leur confrontation, ils ont abordé tous les sujets qui agitent et divisent depuis des mois la société française : voile, burqa, mixité, laïcité, contraception, IVG, homosexualité, mariage pour tous, antisémitisme, formation des imams, réforme de la lecture des textes religieux… Marie-Françoise Colombani a travaillé au magazine Elle qui a été notamment à l’origine d’une pétition poussant au vote de la loi contre les signes religieux à l’école. Tareq Oubrou, lui, a encouragé pendant des années les musulmanes à se couvrir la tête. Et pourtant, aujourd’hui, le grand imam de Bordeaux les appelle à une visibilité discrète leur expliquant que le voile ne repose sur aucun fondement religieux incontestable. Interrogé sans concession sur ce revirement, la place de la femme dans sa religion, son appartenance à l’UOIF, sa fi délité à Hassan el-Banna (fondateur des Frères musulmans), les suspicions de double jeu qui pèsent sur lui, il répond avec cette franchise qui fait sa force et lui a valu de nombreuses condamnations à mort émanant d’islamistes extrémistes dont Daech. Editions Stock.

“LA FEMINISTE ET L’IMAM”, de Marie-Françoise Colombani et Tareq Oubrou, dans ELLE.

Pour son nouveau livre, la journaliste Marie-Françoise Colombani est allée demander à Tareq Oubrou, imam de la mosquée de Bordeaux, dans quelle mesure islam et féminisme étaient compatibles. Interview. Quelle mouche a piqué cette féministe convaincue, athée et viscéralement attachée à la laïcité, pour aller dialoguer avec un imam, fût-il libéral ? Marie-Françoise Colombani, grand reporter et éditorialiste à ELLE vingt-cinq ans durant, a passé des heures à converser sans faux-semblant avec Tareq Oubrou, l’imam de la mosquée de Bordeaux. Si elle n’a rien contre les religions, cette journaliste, qui a travaillé aussi bien auprès des Afghanes que des jeunes Françaises de banlieues, sera toujours du côté de la liberté des femmes. Avec l’imam de Bordeaux, elle a abordé tous les sujets qui fâchent : du voile à la mixité en passant par l’ IVG, les viols de Cologne ou la théorie du genre… De cette conversation parfois rugueuse ressort un dialogue d’une rare franchise entre deux camps que l’on considère parfois un peu trop rapidement comme inconciliables. Pourquoi « La Féministe et l’Imam »* est-il un livre nécessaire ? Parce que le sujet des femmes et de l’islam en France revient régulièrement dans l’actualité sous une forme toujours plus…