Un ticket pour l’éternité

Vie et mort de stars trop tôt disparues

La mythologie des célébrités a aussi sa face sombre, sur laquelle nul n’a jamais écrit avec autant de passion que Bruno de Stabenrath. Accidents de voiture, d’avion ou de moto, suicides, assassinats, overdoses, disparitions… les plus grands mythes du cinéma, de la musique, de la peinture ou de la littérature doivent souvent leur légende à une fin prématurée : James Dean et la malédiction de La Fureur de vivre, le dernier vol de Saint-Exupéry, la virée fatale en Ferrari de Rubirosa, l’homme aux cinq mille conquêtes, Jean de Breteuil, enfant damné et dealer des stars, un virage de trop pour le « fast and furious » Paul Walker, le karma fatal et cruel des fils Malraux…

Bruno de Stabenrath redonne vie à chacune de ces tragédies avec un humour, une tendresse et une sincérité qui subliment autant qu’ils dénoncent notre fascination pour la fatalité lorsqu’elle frappe les êtres jeunes et talentueux – ceux que l’on croyait immortels.

Fils d’une pianiste de jazz, lui-même enfant-acteur avec François Truffaut, Bruno de Stabenrath est l’auteur de livres et de chansons dont la créativité personnelle a marqué de nombreux écrivains et cinéastes contemporains. Dans les coulisses des studios de cinéma et de musique, ou dans les années 1980 à Guitare Magazine, il a participé à la redécouverte des destins oubliés du XXe siècle jusqu’à nos jours. C’est après un accident de voiture en 1996 que Bruno de Stabenrath a écrit son premier roman, Cavalcade, best-seller paru en 2001 et publié dans une vingtaine de pays.

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Genres :
Étiquettes :

À propos de l’auteur

Bruno de Stabenrath, né en mars 1960, est un auteur et acteur français. En 1976, il débute au cinéma sous le nom de Bruno Staab dans L'Argent de poche de François Truffaut et poursuit sa carrière d'acteur sous le pseudonyme de Bruno du Louvat (L'Hôtel de la plage, 1978, ou Mesrine, 1984). Il a également été scénariste pour des séries TV (Marc et Sophie ou Un gars, une fille), et musicien (chanteur du groupe Borsalino). En 1996, il est victime d'un accident au volant de sa voiture et devient tétraplégique. Cet événement sera au cœur de son premier livre, Cavalcade (Robert Laffont, 2001).
Il est également chroniqueur dans le TéléObs du Nouvel Observateur, et a publié, entre autres, Les Destins brisés du rock (Scali, 2006), Qu'est-ce que tu me chantes ? Histoires secrètes des cinquante plus grands tubes de la chanson française (Robert Laffont, 2006).

Photographie de l'auteur : Denis Rouvre, pour La Malle (Louis Vuitton/Gallimard/BETC Content)

 


Les 100 albums essentiels du rap

Le RAP est la dernière aventure musicale du 20e siècle et une des clés pour comprendre le son du 21e. Surnommé " le CNN des ghettos " par Chuck-D, le rap est une culture issue de la rue qui reste créative plus de 30 ans après ses débuts. Afin de trouver sa voie dans la jungle des milliers de disques hip hop disponibles, Olivier Cachin propose sa sélection des 100 albums essentiels du rap, depuis le second album des Last Poets en 1971 jusqu'au premier solo de Joey Starr en 2006. Des morceaux révolutionnaires, des disques de platine, des pochettes censurées, des chansons interdites, des chefs-d'œuvre oubliés, des classiques inaltérables, des appels au secours du ghetto, des lyrics de furie, des anecdotes incroyables mais vraies, la rage du peuple, l'histoire des noirs américains et les SOS des banlieues françaises : tout ça et plus se trouve dans ce livre, le premier en France à se pencher sur la saga de ces disques qui ont changé le monde de la musique en lui donnant une couleur noire.

Maison d’édition : Éditions Scali
Genres :

À propos de l’auteur

Olivier Cachin est un journaliste, écrivain et un animateur de télé dans la mouvance Hip-Hop qui commença sa carrière chez Picsou Magazine. Il a écrit des livres comme Le Dictionnaire du rap ou encore Histoire du rap en 100 albums essentiels. C'est le rappeur Joey Starr, membre du groupe Suprême NTM, qui signe la préface de ce dernier ouvrage qui retrace l'évolution chronologique du Rap à travers 100 albums essentiels, allant des Last Poets à Joey Starr.


L’art du crime

Angelo Di Marco, c’est un style, reconnaissable entre tous, alliant une noirceur luxueuse au souci perfectionniste du détail, et une obsession, l’instant du passage à l’acte.
Jamais de morts, jamais de sang, mais des plans cinématographiques étudiés, où les visages crispés par la rage, les yeux exorbités de terreur, fascinent.
Ses dessins sont parus dans toute la presse pendant plus de cinquante ans et font partie aujourd’hui de l’imaginaire collectif.

Pour rendre hommage à ce maître incontesté du fait divers, une trentaine de dessins pour autant d’affaires criminelles, de celles qui ont marqué toutes les mémoires aux plus surréalistes.

Maison d’édition : Éditions Steinkis
Genres :

À propos des l’auteurs

Ondine Millot

Ondine Millot est journaliste. Entrée à Libération en 2000, elle s'est spécialisée dans les procès et les faits-divers.


Angelo Di Marco

Angelo Di Marco est né à Paris en 1927, de parents immigrés italiens. Dès ses 18 ans, il devient le « maître du fait-divers », que les publications s’arrachent. En près de soixante-dix années de carrière, difficile de trouver un titre auquel il n’ait pas collaboré. De Détective, dont il a longtemps assuré la couverture, à Libération, en passant par Le Monde, La Vie Parisienne, Radar, L’Événement du Jeudi, Le Figaro, France-Soir...

Brendan Kemmet est journaliste, spécialiste des faits divers. Après avoir collaboré au Parisien et à France Soir, il est aujourd’hui indépendant. Il est l’auteur notamment de Antonio Ferrara, le roi de la belle  et S.O.S. Police, scènes de la vie quotidienne (Cherche Midi)

 


Gainsbourg For Ever

Prendre rendez-vous avec Gainsbourg, c'était rayer une journée de son agenda, la nuit qui suivait et parfois même le lendemain. Quand il ouvrait la porte du 5 bis rue de Verneuil, toujours la même question : " Qu'est-ce que tu bois p'tit gars ? ". Quand j'ai réussi à l'entraîner au Louvre, nous étions à jeun. L'art - les arts majeurs comme il disait - avait ce pouvoir de lui redonner sa peau de Lucien Ginsburg. Il oubliait Gitanes, et n'avait pas son pareil pour évoquer les infantes malades de Vélasquez. Un autre jour, il me lisait le scénar de Stan The Flasher, quelques mots qui flottaient sur une page blanche, griffonnés à la hâte, au terme d'une nuit agitée. Quand on sonnait à la porte, il préparait un pascal si c'était un coursier ; une bouteille de bourbon si c'était le patron du resto ; les menottes et les balles si c'était les flics. Autant dire qu'on ne s'ennuyait jamais avec le lascar.

Parution :
Maison d’édition : Éditions Scali
Éditeurs :
Genres :

À propos de l’auteur

Né en 1955, Franck Maubert vit entre Paris et la Touraine. Rédacteur en chef de Globe à sa création, critique d’art à L’Express dans les années 80, il est aussi l’initiateur avec Thierry Ardisson de « Bains de minuit » et de « Paris dernière ». Passionné d’art, il s’est spécialisé dans la peinture du XXe siècle.
Franck Maubert est écrivain, auteur de romans (Est-ce bien la nuit ?, Stock, 2002), de nombreux livres d’art (Maeght, une aventure de l’art vivant, avec Y. et I. Maeght, La Martinière, 2006) et d’un livre d’entretiens avec Francis Bacon (L’odeur du sang humain ne me quitte pas des yeux, Mille et une nuits, 2009), traduit en plusieurs langues.


Mitterrand

Ombres et lumières

Ce livre n'est pas un procès. C'est une plongée littéraire dans l'esprit tortueux de l'immense homme d'État que fut François Mitterrand. C'est l'impression personnelle d'un juge de la Génération Mitterrand, d'un homme de droit qui fut défendu par le président en fin de règne, au cours de l'affaire des HLM de Paris, en 1995. Eric Halphen fait appel à sa formation juridique, son expérience personnelle et son âme d'écrivain pour instruire sans concession mais avec le recul de l'Histoire. Dix ans après la mort de François Mitterrand, le 8 janvier 1996, Eric Halphen prend la plume et juge à la fois l'homme fragile et l'homme d'État. Il explore les facettes d'une personnalité secrète et fascinante où le mal et le bien se sont étroitement mêlés pendant soixante-dix-neuf ans. Car Mitterrand, c'est soixante-dix-neuf ans de lutte entre le devoir et le mensonge, la raison d'État et la manipulation, l'humour et la cruauté, le charme et le mépris. C'est toute l'ambiguïté de l'âme humaine au sommet du pouvoir.

Parution :
Maison d’édition : Éditions Scali
Éditeurs :
Genres :

À propos de l’auteur

Eric Halphen est né en 1959. Juge d'instruction pendant dix-huit ans, il se consacre maintenant à l'écriture. Il a publié un best-seller sur son parcours de juge intitulé Sept ans de solitude aux éditions Denoël. Il a également écrit un roman Bouillottes chez Gallimard, et un récit littéraire, Au lieu des larmes, chez Stock. En 2005, il a participé au recueil de nouvelles 48h au Lutétia, aux éditions Scali.


Gay Pride, l’histoire

Ce mot, gay-pride, est devenu le symbole mondiale de la jeunesse, de la reconnaissance de la différence - et de la fête. Il incarne un esprit. Celui de la créativité et de l'imagination, du mélange des cultures. Il incarne la victoire de l'intelligence contre la bêtise et l'ignorance.

Parution :
Maison d’édition : Éditions Scali
Éditeurs :
Genres :

À propos de l’auteur

Oliviero Toscani est l'un plus célèbres photographes et directeurs artistiques de notre époque. Il a travaillé pour les magazines Elle, Vogue, Harper's Bazaar, GQ, Esquire ou Paris-Match. Il a obtenu quatre Lions d'Or au festival de publicité de Cannes, le Grand Prix de l'Unesco, le Grand Prix de l'affichage. de 1982 à 2000, il a mis en scène l'image de Benetton. Ses affiches sont devenues des modèles de communication sur des sujets de sociétés, tels que la peine de mort, le sida, le racisme et l'homophobie. il a créé et dirigé le premier magazine multilingue et international Colors. Il a mis en scène et dirigé de nombreux livres, dont l'album 30 ans de Libération. Il a créé et dirigé Fabrica et a ouvert un centre de recherche sur la communication moderne, Sterpaia. Il vit en Toscane où il produit de l'huile d'olive et élève des apaloosa et des quarter-horses. Oliviero Toscani, qui fréquenta la Factory dans les années 1960, a toujours combattu la discrimination. A travers les campagnes de publicité Benetton, il a milité contre la peine de mort et dénoncé l'hypocrisie de l'Eglise à l'égard de l'homosexualité. il s 'est battu contre la mise à l'écart des malades du sida. Avec Act up, il a dénoncé le manque de moyens mis en œuvre par les gouvernements pour la prévention, notamment en glissant un préservatif sur l'Obélisque de la Concorde.


Goth

Le romantisme noir de Charles Baudelaire à Marilyn Manson

Maison d’édition : Éditions Scali
Éditeurs :
Genres :

À propos de l’auteur

Patrick Eudeline est écrivain, chanteur, guitariste et dandy punk. Il est notamment l'auteur des romans Dansons sous les bombes, Rue des Martyrs (tous deux chez Grasset), et Vénéneuse (Flammarion).
Photographie de l'auteur : Denis Rouvre, pour La Malle (Louis Vuitton/Gallimard/BETC Content)

 


Les destins brisés du rock 2

Parution :
Maison d’édition : Éditions Scali
Éditeurs :
Genres :

À propos de l’auteur

Bruno de Stabenrath, né en mars 1960, est un auteur et acteur français. En 1976, il débute au cinéma sous le nom de Bruno Staab dans L'Argent de poche de François Truffaut et poursuit sa carrière d'acteur sous le pseudonyme de Bruno du Louvat (L'Hôtel de la plage, 1978, ou Mesrine, 1984). Il a également été scénariste pour des séries TV (Marc et Sophie ou Un gars, une fille), et musicien (chanteur du groupe Borsalino). En 1996, il est victime d'un accident au volant de sa voiture et devient tétraplégique. Cet événement sera au cœur de son premier livre, Cavalcade (Robert Laffont, 2001).
Il est également chroniqueur dans le TéléObs du Nouvel Observateur, et a publié, entre autres, Les Destins brisés du rock (Scali, 2006), Qu'est-ce que tu me chantes ? Histoires secrètes des cinquante plus grands tubes de la chanson française (Robert Laffont, 2006).

Photographie de l'auteur : Denis Rouvre, pour La Malle (Louis Vuitton/Gallimard/BETC Content)

 


Les destins brisés du rock

Cet ouvrage retrace les destins brisés de toutes les grandes stars du rock et du jazz des années 50 à nos jours.

Parution :
Maison d’édition : Éditions Scali
Éditeurs :
Genres :
Critiques :Kimmel a écrit:

Excellent livre sur les mythes du Rock dont les vies ont été happées brutalement
Sex , drugs and rock n roll

Amazon customer a écrit:

Les stars du rock classées par date de mort!
Ca peut paraitre un peu glauque, mais qu'est-ce que c'est bon de découvrir tous ces artistes qui ont vécus trop vite et qui sont partis trop jeunes. Les commentaires sont efficacces, les photos choisies sont magnifiques et il y en a pour tout les gouts, du rock'n'roll des fifties au punk en passant par le metal voire le hip-hop.
N'hésitez plus !!


À propos de l’auteur

Bruno de Stabenrath, né en mars 1960, est un auteur et acteur français. En 1976, il débute au cinéma sous le nom de Bruno Staab dans L'Argent de poche de François Truffaut et poursuit sa carrière d'acteur sous le pseudonyme de Bruno du Louvat (L'Hôtel de la plage, 1978, ou Mesrine, 1984). Il a également été scénariste pour des séries TV (Marc et Sophie ou Un gars, une fille), et musicien (chanteur du groupe Borsalino). En 1996, il est victime d'un accident au volant de sa voiture et devient tétraplégique. Cet événement sera au cœur de son premier livre, Cavalcade (Robert Laffont, 2001).
Il est également chroniqueur dans le TéléObs du Nouvel Observateur, et a publié, entre autres, Les Destins brisés du rock (Scali, 2006), Qu'est-ce que tu me chantes ? Histoires secrètes des cinquante plus grands tubes de la chanson française (Robert Laffont, 2006).

Photographie de l'auteur : Denis Rouvre, pour La Malle (Louis Vuitton/Gallimard/BETC Content)

 


Jacques Chirac

Coulisses d'un destin

Jacques Chirac figure aujourd'hui parmi les personnalités politiques préférées des Français. Pour autant, que sait-on réellement de la vie de celui qui est parvenu à se hisser jusqu'aux plus hautes fonctions de l'État ? Cet ouvrage ouvre pour la première fois les portes de la maison Chirac. Mêlant confidences, récit journalistique et plus de 250 photographies, on découvre les coulisses du pouvoir pendant un demi-siècle, à la Mairie de Paris, à l'Élysée, et dans l'intimité d'une famille au pouvoir. Jusqu'à l'achèvement d'une présidence de douze ans dont on se souvient aujourd'hui avec nostalgie. La journaliste Laurence Masurel revient sur le parcours politique de cet homme exceptionnel. Elle nous raconte ses combats mais aussi son goût pour les voyages ou les arts premiers. En contrepoint, Éric Lefeuvre, photographe personnel de Jacques Chirac pendant plus de trente ans, nous livre des images émouvantes laissant affleurer la personnalité intime du Président. Ensemble, ils ont réuni souvenirs et photographies afin de réaliser un portrait hors du commun.

Laurence Masurel a rencontré Jacques Chirac pour la première fois en 1972, à 24 ans. Journaliste, éditorialiste politique, ancienne rédactrice en chef de Paris Match en charge du service politique, elle a suivi tous les hommes et femmes politiques qui ont fait l'histoire depuis une trentaine d'années. Auteur de très nombreux articles et livres, elle a récemment publié aux Éditions de La Martinière La France est ingouvernable (2017).

Éric Lefeuvre a réalisé sa première image de Jacques Chirac, à tout juste dix-huit ans, le 1er mai 1984. Nommé photographe du maire de Paris et du mensuel d'information Ville de Paris en 1989, puis photographe privé du chef de l'État en 1995, il a suivi durant trente ans le quotidien de Jacques Chirac, aussi bien en France qu'à l'étranger.

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :

À propos de l’auteur

Laurence Masurel a été journaliste à Paris Match pendant 40 ans, dont 20 passés à la tête du service politique.

 


Attachments

Dans cet album-souvenir, Jane Birkin, chanteuse, actrice et réalisatrice, et Gabrielle Crawford, son amie photographe, évoquent avec beaucoup d'émotion et d'humour, leur amitié sans faille née il y a cinquante ans à Londres au cœur des " swinging sixties ".

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :

À propos des l’auteurs

Jane Birkin

On ne présente plus Jane Birkin.


Gabrielle Crawford

Gabrielle Crawford, photographe, a tenu des boutiques de vêtements dans le Swingin London des années 70, avant de se consacrer exclusivement à la photographie depuis plus de trente ans.


Michel Berger : Haute fidélité

Vingt ans déjà que Celui qui jouait du piano debout nous a quittés. Sa compagne, muse et principale interprète, France Gall, évoque pour la première fois dans un livre son compagnon disparu. Aux photos de l'ami d'enfance de Michel Berger, Thierry Boccon-Gibod, répondent les souvenirs de France, depuis leur rencontre à l'époque de Ma déclaration jusqu'à l'album "Double-Je" dans lequel leurs deux voix étaient superposées (et dont Boccon-Gibod signa la pochette). Tout au long de ces pages magnifiques qui dévoilent des centaines de photos inédites ou méconnues, ainsi que des clichés devenus des classiques, on découvre ce couple mythique dans l'intimité, sur scène ou lors des répétitions de "Starmania", première et deuxième version, lors de leurs voyages en Afrique ou en Asie, lors de leurs engagements humanitaires, en studio au moment de leurs enregistrements... Agrémenté de documents manuscrits de Michel Berger, un album d'exception, indispensable à tous les fans de Michel Berger et France Gall.

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Genres :
Étiquettes :

À propos des l’auteurs

France Gall

On ne présente plus France Gall


Thierry Boccon-Gibod

Thierry Boccon-Gibod est photographe.


France bistrots

Couverture d’ouvrage : France bistrots

Un bon bistrot ne se résume pas au plaisir des papilles. Atmosphère conviviale et chaleur de l'accueil font tout autant partie de cet art de vivre typiquement français. Des estaminets lillois aux bouchons lyonnais, de Saint-Vaast la Hougue à Montpellier, Gilles Pudlowski nous invite à faire le tour de ses bistrots préférés.

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Genres :
Étiquettes :

Les grandes tables de Paris

Couverture d’ouvrage : Les grandes tables de Paris

Le Grand Véfour, La Tour d'Argent, L'Arpège, Le Pré Catelan... Gilles Pudlowski et Maurice Rougemont nous ouvrent les portes des 35 restaurants les plus prestigieux de la capitale. Ils nous font visiter les coulisses de ces établissements chargés d'histoire, nous présentent les chefs et les brigades qui y réalisent une cuisine d'exception.

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :

Amour

Les plus belles histoires

69 histoires d'amour, de George Sand et Alfred de Musset à Amy Winehouse et Pete Doherty.

Écrivain et scénariste, Nicolas Rey a publié neuf romans – dont le très remarqué Un léger passage à vide décrivant les affres de l'alcoolisme – et, dernièrement, un recueil de nouvelles aux Éditions de La Martinière, Des nouvelles de l'amour. Il a reçu le prix de Flore pour son second roman Mémoire courte, publié aux éditions Au Diable Vauvert en 2000. Chroniqueur dans diverses émissions, à la télévision et à la radio (Culture et Dépendance, Tam Tam etc., En aparté, Un café et l'addition, Starmag, Le Grand Mag, Touche pas à mon poste !), il s'est aussi tourné vers le cinéma. Il a joué son propre rôle dans L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder. Il a co-écrit avec Emma Luchini La Femme de Rio – dans lequel il joue – qui a été couronné du César du meilleur court-métrage en 2015. Il donne également des lectures musicales dans toute la France. Dans Amour, les plus belles histoires, il revient sur un thème qui lui est cher : le sentiment amoureux. S'il lui est arrivé de dépeindre " la triste mécanique des couples qui s'aiment, se lassent et se laissent ", c'est ici à une célébration de l'amour qu'il nous invite, en convoquant 69 couples mythiques, toutes générations et tous univers confondus.

 

Parution :
Maison d’édition : Éditions de La Martinière
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :
Extrait :

À propos de l’auteur

Nicolas Rey, 43 ans, Prix de Flore à 28 ans, est l’auteur du best-seller Un léger passage à vide dans lequel il raconte les affres de l’alcoolisme mondain, puis de l’alcoolisme tout court. Il est l’auteur de sept romans publiés aux éditions du Diable Vauvert.

Réalisateur, il a reçu en 2015 le César du meilleur court-métrage pour La Femme de Rio. Il a été chroniqueur sur France Inter, Canal+, D8 et à VSD, au Figaro et au magazine Lui, dirigé par Frédéric Beigbeder. Il fait des lectures musicales dans toute la France depuis avril 2015.