Un ruban de rêve

Le 1er Festival de Cannes

Le Festival de Cannes s'impose, aujourd'hui, aux yeux de la planète, comme une évidence, puisqu'il est incontestablement le plus célèbre au monde. Son démarrage, pourtant, fut plus complexe qu'on ne l'imagine, car non seulement sa première édition, prévue en 1939, fut annulée en raison de la guerre, mais encore sa réédition, en 1946, fut plutôt laborieuse, à cause des difficultés liées à l'après-guerre. Malgré tout, dès le commencement, en dépit des ratés, la magie fut au rendez-vous avec quarante films en compétition, une dizaine d'entre eux, in fine, se partageant, à défaut d'une palme d'or qui n'existait pas encore, un premier prix, essentiellement motivé par des considérations diplomatiques.
Avec son talent reconnu, le romancier, essayiste, chroniqueur et journaliste Gonzague Saint Bris – président fondateur du Festival du Film romantique de Cabourg, et historien comme le fut le fondateur du Festival de Cannes, Philippe Erlanger – raconte, avec subtilité, humour, poésie et érudition, ce premier acte de ce qui constitua, sans doute, la plus singulière aventure du septième art.

Parution :
Maison d’édition : Incipit
Genres :
Excerpt:

À propos de l’auteur

Gonzague Saint Bris est un écrivain et journaliste.

Il est le fils d'Hubert Saint Bris, diplomate et comte romain et cousin de la famille Schneider par sa mère, Agnès Mame, poète, elle-même descendante de la dynastie des imprimeurs Mame. Il est le deuxième d'une famille de huit enfants élevés au Clos Lucé à Amboise en Touraine

Autodidacte, écrivain et journaliste, il fut successivement rédacteur au "Figaro" (1980), animateur de radio libre Méga l'O (1981), vidéaste culturel, directeur de la Stratégie et du Développement du Groupe Hachette Filipacchi Médias (1987-2001), chargé de mission au ministère de la Culture et de la Communication (1986-1988), directeur-propriétaire du magazine Femme.

Attaché à la Touraine - il a été conseiller municipal de Loches - il mène pendant quarante ans des combats culturels: "Le Nouveau romantisme", les clips culturels, les radios libres, la Marche Balzac, la Marche George Sand et 14 éditions de "La Forêt des Livres" à Chanceaux-près-Loches, un festival littéraire gratuit et ouvert à tous qui reçoit chaque dernier dimanche d'août 150 auteurs dans un village forestier de 150 habitants en avant-première à la rentrée littéraire.

Gonzague Saint-Bris est l'auteur de près d'une quarantaine de livres, dont "Le romantisme absolu" (1978), de récits historiques : "Les Égéries russes" (1994), et "Je vous aime inconnue" (1999), prix Cœur de la France, et de biographies comme celles de Vigny, Dumas, Balzac, Flaubert, La Fayette. Cette dernière a atteint les 100.000 exemplaires et a reçu aux États-Unis un Award de littérature de l'Université John Fitzgerald Kennedy de Californie.

En 2002, son ouvrage d'inspiration autobiographique "Les Vieillards de Brighton" est récompensé par le prix Interallié, puis son roman "L'Enfant de Vinci" (2005) par le prix des Romancières. Le 26 janvier 2016, il reçoit le prix Hugues-Capet, mention "grand prix spécial", pour l'ensemble de son œuvre, dont sa biographie "Louis XI, le méconnu" (2015).

Âgé de 69 ans, il est décédé brutalement dans un accident de la route.