Un jour comme un autre

Parfois, dans une vie, une journée suffit à tout changer. "J'avais les cheveux longs, une barbe de trois jours, une femme qui m'aimait, deux beaux enfants, un duplex à Barbès et une maison d'édition qui portait mon nom. Samedi dernier, m'a annoncé qu'elle me quitterait ce soir, mardi 16 septembre, jour de mon dépôt de bilan. Bertil Scali est né en 1969. Il a été policier en uniforme, reporter (Nova, VSD, Paris Match), nègre. Il a rencontré un cannibale japonais, le Pape, le voisin juif d'Hitler et Serge Gainsbourg. Il a fondé les éditions Scali : au catalogue, plus de 200 titres sur la culture contemporaine. Cette aventure s'est achevée au coeur de la crise boursière. Un jour comme un autre est son premier roman.

Maison d’édition : Anabet
Genres :
Critiques :Yann Moix (Le Figaro) a écrit:

La vérité commence dès la première page, j'entends : la vérité humaine qui se dégage, soustraite aux modes, aux contingences de la séduction, aux mensonges du maniérisme, d'un style simple et net, presque poli tant il s'excuse d'exister.

Aurélie Raya (Paris Match) a écrit:

Une douce mélancolie !

Olivia de Lamberterie (France Inter, Le Masque et la plume) a écrit:

«C'est l'histoire d'un jeune homme qui perd tout en même temps, sa femme qui part, sa maison d'édition qu'il avait fondée. Ce qui est sûr c'est que Bertil Scali ne fait jamais le malin. C'est écrit dans un style qui n'en fait pas des tonnes, c'est très sincère et très désarmant comme livre.»

Nadine (Fnac) a écrit:

A travers l'histoire d'une faillite, on découvre une histoire d'amour qui s'éteint. Malgré tout, le couple s'obstine à nier son destin. Un beau premier roman.


À propos de l’auteur

Bertil Scali est journaliste, écrivain et éditeur. Son livre Hitler, mon voisin (Michel Lafon, 2013) a été réédité en livre de poche, traduit en 13 langues et publié dans une trentaine de pays, dont les États-Unis, la Chine, l’Italie, l’Allemagne, le Brésil, l’Espagne ou la Pologne. Bertil Scali a écrit et co-réalisé le documentaire Hitler, mon voisin qui a notamment été diffusé sur Netflix et Planète+. De 1990 à 1992, il a écrit pour les magazines City Magazine, Elle et Détective. En 1993, il est entré comme reporter au magazine VSD, interviewant notamment Issei Sagawa, le "Japonais Cannibale", ainsi qu’à Radio Nova pour l’émission La Grosse Boule, avec Edouard Baer et Ariel Wizman. En 1995, il a été engagé comme reporter à Paris Match, couvrant de nombreux faits d'actualité en France et à l'étranger, en particulier dans le domaine de l'Internet, et devenant le correspondant permanent du magazine à Londres. En 2004, il s’est associé avec Jérôme Sans, cofondateur avec Nicolas Bourriaud du Palais de Tokyo, pour lancer les éditions Scali, une maison d’édition destinée à publier des ouvrages autour des cultures de l’underground et actuelles (musiques rock, électro, poésie, fiction, cinéma, art contemporain, littérature, érotisme, carnets) sur des thèmes négligés ou controversés et des sujets en marge tels que l’histoire de la Gay Pride, par Oliviero Toscani, ou celle de la culture Goth sous la direction de Patrick Eudeline. Près de 200 livres ont été publiés de 2004 à 2008, avec des auteurs comme Richard Branson, Jonas Mekas, Virginie Despentes, Nina Roberts, Jean-Charles de Castelbajac, Joeystar, Bruce Benderson, Marie Darrieussecq, Dupuy et Berberian, Brian Epstein, Vic Darkwood, Philippe Jaenada, Bernie Bonvoisin, Margo Jefferson, Bruno de Stabenrath ou Olivier Cachin. En 2009, il a travaillé pour BETC sur les City Guide Louis Vuitton. En 2010 et 2011, il a dirigé les Éditions de La Martinière Textes. Il est toujours directeur d'ouvrages pour les Éditions de La Martinière, publiant des auteurs aux parcours de vie hors du commun, tels que Nelson Mandela, Richard Branson ou Chantal Jouanno, et des beaux-livres illustrés signé par des artistes engagés comme Jane Birkin ou France Gall. En 2013, il a fondé Litcom qui travaille avec des maisons d'édition, des marques et de grands écrivains. (Nelson Mandela, Richard Branson, Chantal Jouanno…), des écrivains (Nicolas Rey, Bruno de Stabenrath, Patrick Eudeline…), des journalistes (Régis Le Sommier, Yseult Williams, Michel-Antoine Burnier…) et des beaux-livres illustrés signé par des artistes engagés comme Jane Birkin ou France Gall. En 2013, il a fondé Litcom qui travaille avec des maisons d'édition, des marques et de grands écrivains. Aux éditions Steinkis/Prisma, il a dirigé les ouvrages de grands écrivains (Patrick Eudeline, Gonzague Saint-Bris, Philippe Besson, Nicolas Rey, Eliette Abécassis, Benoît Duteurtre, Nicolas d'Estienne d'Orves, Joy Sorman, François Bégaudeau, Philippe Jaenada, Gilles Pudlowski…).

Le blog de Bertil Scali

Bertil Scali, agent littéraire, sur France Bleu