La discothèque

La première boîte de nuit

Justine, parisienne de 19 ans éprise de liberté, refuse de se soumettre aux lois qui régentent la capitale en cet été 1940. Chaque nuit, la jeune fille brave le couvre-feu pour aller danser à La Discothèque, première boîte de nuit clandestine, jusqu'à se sentir, enfin, vivante. Elle rejoint ainsi le mouvement zazou et ses fans de swing au style subversif. Mais sous l'Occupation nazie, les zazous et leurs nombreuses provocations déplaisent. Avec La Discothèque, Joy Sorman dresse un portrait décalé de la jeunesse française sous l'Occupation : et si l'amour du jazz était aussi un acte de résistance ?

Parution :
Maison d’édition : Incipit
Genres :
Excerpt:

À propos de l’auteur

Joy Sorman, née à Paris le 28 décembre 1973, est une écrivaine française.
Joy Sorman a d'abord été étudiante puis professeure de philosophie avant de renoncer à enseigner cette discipline dans le système scolaire.
En 2005, elle écrit son premier roman, paru chez Gallimard. Ce manifeste pour un « féminisme viril » est intitulé Boys, Boys, Boys. Elle remporte le prix de Flore de la même année.
En mars 2007, elle publie son deuxième livre, Du bruit, consacré au groupe de rap Suprême NTM. En octobre 2007 elle publie, toujours chez Gallimard, 14 Femmes, pour un féminisme pragmatique, écrit en collaboration avec Gaëlle Bantegnie, Yamina Benahmed Daho et Stéphanie Vincent.
Joy Sorman a également collaboré à des médias audiovisuels (Ça balance à Paris sur Paris Première, la Matinale de Canal+ et sur France Inter).
Durant l'été 2010, elle anime quotidiennement, sur France Inter, une émission intitulée La jeunesse, tu l'aimes ou tu la quittes.
Elle a été nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2013.