Thérèse Fournier chez IdBox

Thérèse Fournier publie le tome 2 de la Trilogie arabe. Nador (ed. Mirza Publishing) est plus qu’un roman c’est l’histoire d’une tranche de vie qui pousse le lecteur à découvrir la réalité du quotidien des tunisiens sous la dictature de Ben Ali. 

Mais l’auteur, Thérèse Fournier, n’oublie pour autant de faire palpiter le lecteur dans une histoire pleine de sous-entendus.

La famille Duquesne part s’installer à Tunis en 2002. Charles, le chef de famille y est muté.

Haut-fonctionnaire à la Commission européenne, il est plein d’espoir quant à sa mission hautement humanitaire : apporter l’eau à des populations qui n’y ont pas accès, construire des barrages pour rendre des régions désertiques aptes à recevoir les semences bienfaitrices.

Il déchantera vite, très vite. Il se rend compte de la corruption omniprésente dans les hautes instances, mais aussi, de la surveillance policière sans foi ni loi, de la délation, du danger omniprésent.

Il se laissera séduire par une jolie tunisienne aux yeux profonds mais qui n’hésitera pas un instant à le trahir pendant que sa femme tente de s’acclimater à sa vie d’expat.

Thérèse Fournier n’hésite pas à dénoncer dans ce thriller toute cette époque qu’elle a elle-même vécue en Tunisie pendant la dictature.

Nador, c’est une double lecture, c’est un thriller bien mené mais également, un témoignage qui pourrait figurer dans les documents relatifs à cette période sombre.

 

Nador – Un thriller sur la Tunisie des années 2000