Laurence Masurel dans Le Point

Des petites phrases qui en disent long !
Laurence Masurel © éditions de la Martiniere”La France est ingouvernable”, de Laurence Masurel, éditions de la Martiniere, 104 pages, 12 euros © éditions de la Martiniere
Richelieu rêvait déjà de réformer la France ! Après lui, les révolutionnaires, Napoléon, Charles X, Napoléon III, Clemenceau, le général de Gaule, Nicolas Sarkozy et le président sorti des urnes le 7 mai prochain ont entonné le même refrain. Les Français leur ont tous fait croire qu’ils étaient gagnés à cette cause avant de leur tirer plus ou moins violemment le tapis sur les pieds pour se choisir ensuite un chef de bureau qui ne les dérangera plus.
Journaliste politique et longtemps rédactrice en chef politique à Paris Match, Laurence Masurel a collectionné les citations cruelles et désabusées des grands de France. Un régal, jugez plutôt : « Pour gouverner les Français, il faut des paroles violentes et des actes modérés. » (Leon Gambetta) ; « Les Français ne convoitent guère le pouvoir, ce qui leur est familier, c’est l’abus de pouvoir. » (André Malraux) ; « La France est un pays qui adore changer de gouvernement à condition que ce soit toujours le même. » (Honoré de Balzac) ; « Trop gouverner est le plus grand danger des gouvernements. » (Mirabeau) ; « L’immobilisme est en marche, et rien ne peut l’arrêter. » (Edgar Faure) ; « L’étendard de l’idéologie ne couvre en réalité que des ambitions. » (Charles de Gaulle) ; « La critique est la puissance des impuissants. » (Alphonse de Lamartine)
Un florilège jubilatoire dont on peut tirer des maximes pour mieux saisir la situation politique de notre pays et l’éternel goût de notre peuple pour la contradiction et la crise de nerfs idéologique…
La France est ingouvernable, de Laurence Masurel, éditions de la Martiniere, 104 pages, 12 euros

http://www.lepoint.fr/livres/lectures-de-printemps-1–01-05-2017-2123953_37.php