Philippe Jaenada : “Spiridon Superstar”

mai 15, 2016

Ce vendredi 10 avril 1896, les premiers Jeux Olympiques de l’histoire moderne sont sur le point de se terminer. Les Grecs n’ont encore remporté aucune médaille. Et c’est aujourd’hui la dernière épreuve : celle du marathon. Spiridon Louis est là, tenant à la main la belle paire de chaussures neuves que plusieurs habitants de Maroussi se sont cotisés pour lui offrir, et se demandant sans doute un peu, timidement, ce qu’il est venu faire dans cette galère… (Editions Incipit – Steinkis/Prisma – sous la direction de Bertil Scali).

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.